3 remèdes naturels pour retarder l’éjaculation

L’éjaculation précoce, ou l’éjaculation prématurée, est un sujet délicat qui touche pourtant près d’1 homme sur 3. Elle fait partie de ces troubles sexuels que l’on évite d’aborder. C’est un sujet tabou et parfois douloureux, on n’ose pas en parler… Mais ici, on ose ! On ose parce qu’être éjaculateur précoce n’est pas une tare ou un défaut de fabrique dont nous devrions avoir honte. On ose parce que c’est en communiquant sur ce problème qu’on informe, qu’on accompagne et qu’on soulage. Et enfin, on ose parce qu’on a 3 remèdes naturels à vous proposer !

Pourquoi j’éjacule trop vite ?

Fin éjaculation précoce

Pour mieux comprendre l’éjaculation précoce, il faut d’abord comprendre comment fonctionne votre érection.

Tout commence avec votre cerveau. Oui, cette petite bête complexe gère aussi vos parties génitales et votre intimité. C’est lui qui, lorsque vous serez stimulé par des caresses ou des images érotiques, va envoyer un message nerveux à travers la moelle épinière jusqu’à votre pénis. C’est à ce moment-là que vous avez un désir sexuel et envie de faire l’amour ou de vous masturber.

Dès lors, les choses sérieuses commencent !

Votre pénis se gorge de sang. Il est constitué de 3 corps érectiles : 2 corps caverneux et un corps spongieux protégeant l’urètre. Ils se remplissent de sang et la verge gonfle pour devenir rigide. Cette rigidité est nécessaire pour permettre la pénétration (vaginale ou anale) de votre partenaire.

C’est à ce stade qu’on parle d’érection.

Ce que vous devez retenir, c’est que cette étape crée une pression de plus en plus forte. Lorsque celle-ci est à son maximum, votre corps réagit et entame tout un processus auprès de différents organes pour créer et évacuer le sperme.

L’éjaculation, c’est la soupape de votre cocotte-minute intérieure !

Un réflexe éjaculatoire incontrôlable

Autant toute la phase où votre pénis est en érection est « contrôlable », autant la phase d’éjaculation ne l’est pas.

L’instant où vous éjaculez est une étape appelée « réflexe éjaculatoire », et ce n’est pas pour rien !

En effet, ce « réflexe » est commandé par votre système nerveux et donc indépendant de votre volonté.

Fréquemment, les causes de ce genre de trouble de l’érection trouvent une origine assez ancienne. Cela peut survenir dès l’adolescence avec les débuts de la pratique de la masturbation. Par la suite, le corps et le cerveau enregistrent que face à cette stimulation et ce stade de l’érection, il faut éjaculer. Le réflexe est alors installé.

Afin de parvenir à contrôler votre éjaculation, vous devez donc réagir « avant » cette étape réflexe. Pour cela, vous devez apprendre à gérer vos émotions, vos ressentis aux stimulations, connaître votre corps et ses réactions… Mais ne vous inquiétez pas, tout cela s’apprend !

Sur le long terme, ce trouble sexuel joue sur votre capital confiance et sur votre couple. Il entraîne un cercle vicieux dans lequel chaque nouvelle tentative est vue comme un échec. L’angoisse de performance et une image négative de vous-même (inconscient) entre alors en jeu. Petit à petit vous ne parvenez plus à contrôler votre érection et le moment de votre éjaculation. Vos rapports sexuels deviennent synonymes de frustration.

Les origines mécaniques de l’éjaculation précoce

Avant d’envisager une sexothérapie et de prendre la décision d’aller vois un sexologue ou un urologue, plusieurs « exercices » pour apprendre à connaître votre corps et ses réactions sont envisageables et très efficaces. Si vous souhaitez en savoir un peu plus, je vous invite à découvrir cet article.

En complément de ces conseils et exercices pratiques, vous pouvez vous faire aider par des méthodes douces.

Pourquoi en complément ? Tout simplement parce que même si pour certains hommes souffrant d’éjaculation précoce, l’origine de ce trouble n’est que psychologique, dans la plupart des autres cas il est aussi d’origine mécanique.

C’est pour cela que vous devez donc traiter les deux sources simultanément. Pour la partie psychologique, l’aide de médicaments ou de traitements naturels (sans effets secondaires indésirables) sont des solutions simples et efficaces. Pour la partie physique, vous devez apprendre à utiliser la respiration, la gestion corporelle et maîtriser la sensation d’excitation.

Kit plaisir

La médecine douce est sans dangers pour la santé. Elle peut être d’un réel coup de pouce pour retrouver une vie sexuelle active et épanouie en agissant sur l’une des causes du dysfonctionnement.

Reprendre le contrôle de l’éjaculation grâce à l’homéopathie

L’homéopathie, on est totalement pour ou totalement contre. Généralement, il n’y a pas de juste milieu. Elle a pourtant fait ses preuves dans de nombreux cas.

Cette médecine alternative utilise le principe de la dilution et près de 3000 souches différentes : animales, minérales, et végétales (80 % des souches).

Dans le cadre de l’éjaculation prématurée, l’homéopathie agit sur votre ressenti émotionnel. Or nous l’avons vu, c’est justement votre inconscient et vos émotions qu’il faut apprendre à contrôler pour ensuite gérer le moment de votre éjaculation.

Voici quelques-uns des remèdes homéopathiques possibles selon les causes de votre éjaculation prématurée :

  • Conium maculatum 9CH : si votre trouble est lié à l’excitation mentale, ou si vos troubles de l’éjaculation sont apparus après une longue période sans relations sexuelles.
  • Argentum nitricum 9CH : si vous êtes plutôt de nature angoissé avant le rapport ou la pénétration (angoisse de la performance par exemple, culpabilité, stress…)
  • Platina 9CH : si vous êtes très sensible aux stimulations notamment au niveau des muqueuses génitales
  • Sélénium 9CH : est conseillé si vous éjaculez avant même la pénétration ou dès le début de rapport

Pour chacune de ces souches la posologie est similaire : 3 granules au coucher et une prise 1 h avant le rapport sexuel.

Les plantes pour tenir plus longtemps

Le pouvoir des plantes est immense. C’est une des formes de traitement les plus anciennes. Chaque culture, depuis des milliers d’années, utilise les biens-faits des plantes. Cette branche de la médecine s’appelle la phytothérapie.

Les plantes peuvent vous soigner d’un mauvais rhume, mais elles peuvent aussi être un allié dans vos ébats érotiques.

Les plantes qui agissent sur votre corps

L’Ashwagandha

L’Ashwagandha, appelée aussi le ginseng indien, est reconnue depuis de millénaires dans beaucoup de civilisation, notamment indienne, pour son effet aphrodisiaque.

Fin éjaculation précoce, nous avons la solution

Mais le potentiel de cette plante va bien au-delà. Elle agit sur toutes les fonctions sexuelles et ses troubles associés : dysfonctionnement érectile, baisse de libido et éjaculation précoce. Vous pouvez l’associer au Cordyceps du Tibet, elles se complètent et permettent de multiplier les effets sur votre organisme.

La Tribulus Terrestris

La Tribulus Terrestris, aussi appelée Croix-de-Malte, est une plante aux jolies fleurs jaunes. Ces fruits sont reconnus depuis l’antiquité pour leurs multiples vertus. Ils augmentent l’endurance et vous aident à lutter contre les troubles de l’érection.La Maca

L’Ashwagandha ou La Tribulus Terrestris peuvent être également utilisées en association avec la Maca. Cette plante est originaire des montagnes péruviennes. Les Indiens incas l’utilisaient déjà il y a plus de 4000 avant J-C. Outre ses effets aphrodisiaques, elle stimule la libido et améliore la vigueur sexuelle et l’endurance.

Les plantes qui opèrent sur votre mentale et vos émotions

L’éjaculation prématurée est un trouble sexuel dont l’origine est autant physique que psychologique. C’est pourquoi vous ne devez pas hésiter à trouver de l’aide dans les plantes pour vous accompagner de ce côté-là.

Le houblon

Et oui, cette plante ne sert pas qu’à la fabrication du pain ou de la bière, elle peut aussi vous accompagner dans vos ébats sexuels !

Elle renferme un composé qui a une influence sur l’anxiété et l’agitation nerveuse. On l’utilise également en complément de la valériane pour les troubles du sommeil. Dans le cadre des problèmes sexuels d’origine psychologique (éjaculation précoce, bander mou, trouble du désir, baisse de libido), elle aura un rôle d’apaisement.

Vous devez sortir de ce cercle vicieux « échec-baisse d’estime de soi-pression psychologique-échec ».

Le houblon va vous aider à ne plus avoir peur de faire l’amour à cause de votre dysfonction érectile. Il aurait également quelques effets non négligeables sur votre libido. C’est toujours bon à prendre !

Les fleurs de Bach

Ils existent différents types de fleurs de Bach. Elles sont très puissantes et très efficaces pour traiter l’anxiété, le manque de confiance en soi ou encore la peur de l’échec. Beaucoup d’étudiants les utilisent pendant leurs épreuves, tout comme les personnes souffrant d’angoisse chronique face à certaines situations (un entretien, un exposé…).

Pour les troubles de la sexualité, 4 fleurs sont plus particulièrement conseillées :

  • La Mirabelle : « revenir à l’Équilibre »
  • L’Impatiente : « synchroniser le corps et l’esprit »
  • Le Scleranthus : « synchroniser les rythmes biologiques et la pensée »
  • La Patrimoine Mitofalico : « améliorer sa propre relation au sexe et élargir sa conscience au-delà de la forme ».

La posologie des fleurs de Bach est un peu différente de l’homéopathie. C’est un traitement de fond qui va agir sur le long terme. Vous devez prendre 4 gouttes sur la langue (le goût n’est pas toujours excellent, mais comme disait mamie, « ce n’est pas pour être bon, mais pour être efficace » !), 6 fois par jour (veillez toutefois à répartir équitablement les prises au fil de la journée).

Un condensé de fleurs de Bach pour les troubles sexuels féminins et masculins

Un élixir de Bach en granules et sans alcool a été confectionné par Biopur « Eumadis Le complexe libido aux fleurs de Bach bio ».

Il est très complet et conçu spécialement pour les troubles de la sexualité (aussi bien les hommes que les femmes). Il permet notamment de « dépasser le sentiment d’obligation de performance, de retrouver une image positive de soi-même, d’exprimer normalement son désir sexuel sans crainte ni culpabilité, de reprendre confiance en soi, de lâcher prise, de redonner l’envie de partager le plaisir…).

La posologie de ce traitement n’est pas trop contraignante : 2 à 3 granules sous la langue dans la journée et une fois juste avant le rapport sexuel.

Contrairement à l’homéopathie qui demande une prise 1 h avant un rapport sexuel, ce type de granules permet de ne pas rompre votre désir ni vos ébats érotiques. C’est en effet toujours un peu délicat de préméditer un rapport (l’improvisation, la séduction, les jeux érotiques…).

Les biens faits de l’hypnose sur les troubles de l’éjaculation précoce

L’hypnose a depuis plusieurs années su prouver son efficacité dans de très larges domaines. Elle accompagne les patients dans leur dépendance (tabac, alcool, drogue), mais aussi pour des problématiques d’ordre psychologique (angoisse, phobie, victime d’agression, traumatisme dû à un événement violent…).

Pourquoi l’hypnose est-elle si efficace ?

L’hypnose est une méthode qui permet de rentrer dans les profondeurs du cerveau humain, de comprendre le mécanisme des liens automatiques à l’origine d’un comportement et de les modifier.

Pour cela, l’hypnothérapeute va vous installer dans un état de semi-conscience, entre veille et sommeil (c’est-à-dire que vous vous souviendrez du déroulé de la séance tout en étant dans un état de plénitude où l’esprit est totalement ouvert). On appelle cela “l’état modifié de conscience”.

Lors de vos séances d’hypnose, le praticien va alors faire des suggestions verbales pour vous libérer des croyances limitantes et des automatismes qui vous bloquent.

Ce genre de thérapie se faire en plusieurs étapes :

  1. L’hypnothérapeute cherche d’abord dans la mémoire inconsciente pour y déceler l’origine du problème
  2. Le patient est ensuite amené à trouver mentalement des solutions seul, à être le maître de la situation et reprendre le contrôle de ses émotions
  3. Enfin, le patricien renforce les bases de la thérapie en renforçant la confiance en soi grâce à une vision positive que le patient aura de lui-même et de l’acte sexuel. Il vous aide à ne plus bloquer sur vos échecs.

Peut-on utiliser cette méthode seule ?

Tout comme les autres solutions proposées, vous devez aussi travailler sur les origines mécaniques de vos troubles. Elles sont très efficaces sur l’un des pans de vos difficultés, mais ne pourront résoudre à elles seules l’ensemble du problème.

Le saviez-vous : certains médecins généralistes se sont formés à la pratique de l’hypnose. Ils sont tout aussi doués dans la pratique de cette méthode et une partie de la consultation peut être remboursée par votre mutuelle selon la formule que vous avez choisie.

Vous aimerez également :

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter

Note moyenne 3.6 / 5. Nombre de votes : 84

Pas encore de vote, soyez le premier !

Fin éjaculation précoce

5 réflexions au sujet de “3 remèdes naturels pour retarder l’éjaculation”

Laisser un commentaire