13 Positions pour retarder l’éjaculation précoce

De nombreux hommes rencontrent des difficultés sexuelles telles que l’éjaculation précoce et trouver des positions pour retarder l’éjaculation est une précieuse aide. L’éjaculation précoce se produit lorsque l’on a un orgasme très rapidement ou des orgasmes sans contrôle. Les hommes souffrant d’éjaculation précoce ont généralement très peu d’avertissement avant leur orgasme, de sorte qu’ils ne peuvent ne pas être en mesure de le retarder.
Ce que ces hommes ne réalisent pas, c’est que certaines positions sexuelles sont optimales et peuvent les aider à durer plus longtemps.

Fin éjaculation précoce

Le succès de ces positions pour retarder l’éjaculation est dû à un certain nombre de raisons :

  • Elles ne permettent pas une poussée aussi longue ou aussi profonde que d’habitude, vous empêchant ainsi de devenir surstimulé.
  • Ses positons ne dépendent pas du tout de la poussée ou de la pénétration, ce qui limite la vitesse à laquelle vous êtes excité.
  • Elles sont difficiles à réaliser, donc votre attention est sur le maintien de la position plutôt que sur les sensations dans votre pénis.
  • Elles privilégient le plaisir de votre partenaire, ce qui implique généralement des poussées moins vigoureuses que vous ne le pensez.

Nous avons déniché pour vous les 13 meilleures positions pour retarder l’éjaculation précoce.

Position 1 : La cuillère 

Dans cette position, l’homme est allongé sur le côté derrière sa partenaire, elle-même allongée sur le côté également. Cette position n’implique aucune tension musculaire. Bien que l’homme doive faire un mouvement de va-et-vient, il peut détendre l’ensemble de ses muscles. Les coups courts ciblent son point G, ce qui est en fait excellent pour elle. Concentrez-vous à broyer vos hanches contre ses fesses et envisagez de stimuler son clitoris avec vos doigts.

La pénétration initiale peut être un peu compliquée dans cette situation, mais il est tout à fait possible et utile d’en tirer le meilleur parti. Vous êtes tous les deux allongés sur le côté, à regarder dans la même direction. Votre bassin doit être plus bas que le sien.

Vous serez en charge de la plupart des actions, qui ressembleront plus à des « berceuses et des grincements » qu’à des poussées, mais vous pourrez doser les mouvements pour la faire venir lentement. Vous pouvez l’entourer de vos bras pour lui donner plus de poids et lui faire apprécier davantage.

Si vous pouvez amener d’abord votre partenaire à l’orgasme, il vous sera plus facile de vous sentir bien et de profiter de votre propre orgasme chaque fois qu’il se produit.

Pourquoi ça marche ?

Cette position créé une pénétration peu profonde, de cette sorte la stimulation sur l’homme est plus faible.

Position 2 : Missionnaire Non Pénétrante

La plupart des gens ne pensent jamais à essayer cette forme de «parcours», mais cela peut être une aubaine pour les hommes qui viennent trop vite. 

Comment faire ?

Allongez-vous sur votre partenaire comme dans un missionnaire normal, mais ne la pénétrez pas.  Au lieu de cela, frottez l’arrière du pénis contre sa vulve, son clitoris et son périnée.

Position 3 : Position debout portante   

Cette position peut prolonger l’activité sexuelle car la concentration requise pour maintenir l’équilibre pendant la pénétration peut fournir une distraction et ralentir le processus d’excitation et le point culminant éventuel. Elle n’entraine pas de tensions et ne sollicite pas les abdominaux. 

Nous ne recommandons pas de choisir cette position si l’homme est incapable de supporter le poids de sa partenaire. Il est important de s’assurer que l’acte est effectué dans un environnement sûr qui peut limiter les blessures, si vous avez du mal à rester debout tout au long de votre rencontre romantique. En haut des escaliers, ce n’est probablement pas une bonne idée !

Comment faire ?

Tout comme avec les ciseaux, le cadenas, l’échelle, la sirène ou encore le ventilateur du célèbre Kamasutra, l’homme est fermement en appui sur ses pieds. La position debout et portante exige que l’homme retienne le poids de sa partenaire, tandis que la femme enroule ses jambes autour de sa taille. 

Position 4 : Lotus

La position du lotus est excellente pour faire durer le plaisir car elle empêche une pénétration rapide et sauvage. A l’opposé, c’est une position toute en profondeur, qui peut donc être très intense physiquement et émotionnellement, mais qui demeure douce au niveau du rythme. Ici, c’est la femme qui garde le contrôle et qui peut jouer avec différents angles en se penchant, en se rapprochant ou en s’éloignant. Elle place l’homme dans une situation de totale passivité.

Kit plaisir

Comment faire ?

L’homme s’assoit en tailleur, les jambes croisées et la femme se met en position assise sur lui, en enroulant ses jambes autour de son dos, croisées également, tandis que les bras s’enroulent autour de son cou.

Vous pouvez jouer sous différents angles en l’inclinant ou en vous éloignant d’elle. Vous pouvez vous déplacer de haut en bas, en synchronisant vos mouvements, en allant et venant. 

Pourquoi ça marche ?

C’est une position très douce et sensuelle. Vous pouvez y aller lentement et faire de nombreuses pauses pour le faire avec passion, pour lui faire plaisir mais en retardant votre plaisir autant que possible. Il y a une pénétration en profondeur, mais peu de chances de poussée intense.

Position 5 : La croix

La position de la croix est bien pratique lorsque l’homme a du mal à se retenir, car c’est une autre position où l’amplitude de mouvement est limitée, ce qui facilite le contrôle de la situation. Elle est un peu complexe et au départ, la pénétration est un peu délicate, mais une fois effectuée, il suffit d’initier un mouvement de va-et-vient, chacun de son côté.

Comment faire ? 

La femme s’assoit sur les genoux de l’homme pendant que celui-ci s’allonge complètement. Elle s’allonge alors également de l’autre côté, puis il n’y a plus qu’à aligner les entrejambes et à placer ses jambes de chaque côté du corps de l’autre, ce qui forme une croix.

Comment en profiter davantage dans cette position ?

Elle se déplace d’avant en arrière, en tenant ses cuisses pour faire levier. Vous pouvez également vous rapprocher ou vous éloigner d’elle, en utilisant vos jambes pour amorcer le mouvement.

Pourquoi ça marche ?

C’est un bon choix, car il a une amplitude de mouvement assez limitée. La pénétration est un peu plus profonde que dans les autres positions, mais ça ne l’empêche pas d’être une bonne position de retardement pour reprendre le contrôle.

C’est une excellente position pour le sexe « paresseux » du dimanche après-midi et une autre bonne option pour faire une pause avant de reprendre les positions afin que la fille en profite davantage.

Fin éjaculation précoce, nous avons la solution

Il est également facile pour vous de tendre la main et de toucher le clitoris afin de pouvoir en profiter pleinement sans compromettre la durée du rapport sexuel.

Position 6 : l’Andromaque

Cette position est combinée avec la technique du squeeze ce qui va vous permettre de retarder l’orgasme plusieurs fois. Vous pourriez donc jouer et en profiter plus longtemps pendant vos rapports sexuels.

Comment  faire ?

L’homme doit être allongé sur le dos et sa partenaire doit être assise sur lui, à califourchon. Dans cette position, l’homme ne bouge pas, peut relâcher tous ses muscles et se mettre à l’écoute de ses sensations. Juste après la pénétration, restez parfaitement immobiles et, dès que vous sentirez l’imminence de l’éjaculation, demandez à votre partenaire de se retirer et de pratiquer immédiatement la compression à la racine du gland entre le pouce et l’index, le pouce étant posé sur le frein de la verge. Répétez cette opération jusqu’à obtenir une période de 15 à 20 minutes sans éjaculation.

Petit à petit, introduisez d’autres positions du Kamasutra dans votre répertoire : plusieurs mois d’entraînement seront nécessaires pour obtenir des résultats durables en utilisant la technique de compression.

Position 7 : L’ovation debout

Cette position offre une pénétration profonde, de l’intimité et il offre la possibilité de pousser rapidement ou lentement, ce qui crée également une bonne occasion de faire une pause si nécessaire.

Cette position profite grandement à votre partenaire car l’oreiller soulèvera légèrement son bassin, permettant une pénétration plus profonde et la possibilité de cibler son point G plus efficacement. 

Comment faire ?

Couchez votre partenaire sur le dos, sur un meuble assez haut une table par exemple. Tenez-vous debout en face d’elle en maintenant fermement ses jambes avec vos bras. Trouvez un joli oreiller confortable. Assurez-vous que l’oreiller est près du bas de son dos. Et poussez, faites des va-et-vient à volonté.

Position 8 : Position à genoux

De cette position, vous ne serez pas obligé de pousser aussi profondément, ni avec autant de force. Vous êtes également plus en contrôle et libre de vous retirer si les choses deviennent trop intenses. De plus, la tension nécessaire pour maintenir la position à genoux peut vous distraire de votre plaisir juste assez pour retarder l’orgasme

Comment faire ?

Votre partenaire est allongé sur le dos, comme en position missionnaire, les jambes écartées. Vous vous agenouillez droit, et la pénétrez dans un style missionnaire à partir d’une position perpendiculaire.

Position 9 : Assis sur le trône

Comment Faire ?

Trouvez une chaise ou un canapé robuste qui vous permettra, à vous et à votre partenaire, d’être à l’aise. Demandez à votre partenaire de s’éloigner de vous alors qu’elle s’abaisse sur vos genoux. Utilisez vos bras pour l’aider à naviguer vers le bas alors qu’elle monte et descend lentement. Amusez-vous à faire varier la vitesse entre vous et votre partenaire pour une sensation irrésistible qui ne manquera pas de vous ralentir mais de l’accélérer.

La femme est la reine

Elle peut se déplacer lentement de haut en bas, presser son bassin contre le vôtre. Ou alors, restez immobile et resserrez vos muscles pour pousser la pénétration plus profondément. Pour la femme, cette position est divine !

Pourquoi ça marche ?

C’est une autre position qui peut être une bonne alternative à la levrette.

Position 10 : Femme au sommet ou la position de Cow girl

Si vous voulez essayer de prolonger votre endurance, alors la position de cowgirl est la meilleure pour vous.

Vous n’avez pas à faire autant de travail avec cette position, tout ce que vous avez à faire est de lui faire savoir quand vous commencez à atteindre l’orgasme, afin qu’elle puisse varier sa vitesse et son intensité. 

Comment Faire ?

Votre partenaire grimpe sur vous, mais s’allonge poitrine contre poitrine, comme une position missionnaire inversée.

Allongez-vous sur le dos avec un oreiller sous la tête. Placez la femme sur vous, ce qui facilite l’entrée du pénis dans le vagin. Alors détendez-vous et pensez à autre chose ! Elle se penchera en avant, en tenant son poids sur ses coudes.

C’est là un autre des secrets pour qu’une femme s’amuse bien : lui donner la liberté de bouger comme elle le souhaite au dessus de vous. Ici, c’est la femme qui commande, alors faites attention à lui donner les bons signaux ou à l’avertir si elle va trop lentement ou trop vite.

Pourquoi ça marche ?

Cette position peut être un peu compliquée pour certains hommes, car la pénétration est profonde et la vue est très excitante. Mais vu que la femme maîtrise la situation, cela calme souvent les stimulations.

Mais si la femme se penche en avant, la pénétration devient moins agressive, les mouvements moins intenses et vous pouvez vous concentrer davantage sur les baisers et les caresses, ce qui retarde le moment « fort ».

Position 11 : la position «69 » ?

Cette position a été considérée comme l’une des meilleures positions sexuelles si vous voulez savoir comment retarder l’éjaculation précoce. Cette position permet d’éviter un orgasme trop rapide est de garder toute votre attention et votre énergie concentrées sur votre partenaire. 

Comment faire ?

Deux personnes s’alignent pour que la bouche de chaque personne soit près des parties génitales de l’autre. Cela se fait en ayant une personne allongée sur le dos. L’un sur l’autre, les genoux à cheval sur la tête de leur partenaire. Les deux personnes peuvent alors se faire du sexe oral mutuellement. Chez les partenaires de sexe opposé, la femme est généralement la personne au sommet, tandis que l’homme est sur le dos. Il est conseillé d’utilisez un oreiller  si vous avez du mal à l’atteindre ou si vous vous fatiguez le cou ou une autre partie de votre corps.

Position 12 : Côte à côte

Comment faire ?

Allongez-vous sur les hanches, face à face. Votre bassin doit être plus bas que le sien. Soulevez sa jambe et enroulez-la autour de votre taille. Tout comme avec la cuillère, cette pénétration nécessite une certaine manœuvre.

L’un d’entre vous devra utiliser sa main pour guider le pénis dans le vagin. Vous devrez peut-être lui demander d’incliner son corps loin de vous ou de lever sa jambe plus haut.

Là encore, le lubrifiant peut être un allié loyal. Comment faire en sorte qu’une femme profite de cette position ? Une fois à l’intérieur, assurez-vous que sa jambe s’enroule bien autour de vous.

Vous pouvez commencer le mouvement en le serrant plus près de vous avant de le relâcher, ou vous pouvez vous déplacer doucement en poussant plus profondément. La moitié du plaisir consiste à trouver comment se frotter les uns aux autres ! Essayez-le ! C’est l’une des meilleures positions au lit !

Pourquoi ça marche ?

C’est une autre grande position de pénétration peu profonde qui ne permet pas de pousser beaucoup. C’est aussi très intime. C’est une bonne position à utiliser pour faire une petite pause et se rapprocher les uns des autres. Enfin, c’est la plus délicate des positions de retardement.

Position 13 : Levrette revisitée

Comment faire ?

La levrette est très amusante, et c’est aussi l’une des positions préférées des femmes. C’est pourquoi, demander à une femme d’abandonner cette position pour durer plus longtemps au lit peut être une véritable honte !

C’est pourquoi nous suggérons cette variation entre les positions de retardement : parce que c’est toujours un moyen de faire plaisir à votre partenaire, en évitant de compromettre vos performances.

Commencez normalement, comme en levrette, puis abaissez lentement votre corps jusqu’à ce que vous atteigniez la hauteur du lit, de sorte qu’elle repose entièrement sur le ventre.

De là, vous pouvez vous allonger sur elle, le ventre sur le dos, ou vous appuyer sur ses genoux, les jambes à l’extérieur. Le mouvement dépend de vous, mais il est plus lent que la poussée profonde d’une levrette normale.

Pourquoi ça marche ?

Vous obtenez le plaisir et l’excitation de la levrette, mais sans stimulation trop intense pour vous. C’est aussi une excellente position pour atteindre le point G.

N’hésitez pas à tester ces positions pour retarder l’éjaculation et nous donner vos avis en commentaires.

Vous aimerez également :

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre de votes : 11

Pas encore de vote, soyez le premier !

Fin éjaculation précoce

3 réflexions au sujet de “13 Positions pour retarder l’éjaculation précoce”

Laisser un commentaire