4 moyens d’augmenter vos performances sexuelles

Vous avez envie d’augmenter vos performances au lit. Le sexe est symbole de virilité masculine et donc… on doit être une bête de sexe pour être un vrai mâle.

Fin éjaculation précoce

Alors, avant de causer « astuces performances », cassons les quelques clichés qui ont la dent dure. Non, vos performances au lit ne définissent pas votre taux de testostérone !

L’angoisse de la performance est le meilleur moyen de fragiliser vos compétences au lit. Eh oui messieurs, comme vous pourrez le voir d’ici quelques minutes au cours de votre lecture, vos capacités sexuelles sont étroitement liées à votre état d’esprit. Autrement dit plus il y a de pression, plus la cocotte minute explose (malheureusement parfois avant que madame ait atteint le 7e ciel !).

Enfin, la grande majorité des hommes se trompent lourdement sur les performances sexuelles des autres hommes et la longueur de leur rapport. Dans l’imaginaire collectif, le collègue, le voisin ou le boulanger du coin sont de pâles copies de Rocco Siffredi et tiennent 1 h à l’aise ! Que nenni ! La moyenne est de moyenne 5 à 6 minutes, voire 9 minutes pour les ébats les plus longs. Oui, oui, ne cherchez pas vos lunettes, vous avez bien lu 5 minutes. Et, comme dit un vieil adage, ce n’est pas la taille qui compte, mais comment on s’en sert.

Maintenant que les choses sont claires, voyons comment vous pouvez assurer au lit et d’augmenter vos performances sexuelles !

Le stress de la performance

Avant d’entrer dans le vif du sujet, comme je vous le disais en introduction, vous devez veiller à préserver votre état d’esprit du stress. L’angoisse de la performance, c’est le meilleur anaphrodisiaque au monde.

Plus vous vous mettrez martel en tête, moins votre pénis assure !

L’angoisse a un impact énorme sur votre sexualité. Elle peut même entraîner des pannes sexuelles et des troubles érectiles, c’est vous dire !

Pour comprendre pourquoi, il faut comprendre comment fonctionnent votre érection et l’éjaculation.

Le pénis est constitué de corps caverneux et de corps spongieux. Ces différents corps sont gorgés de réseaux sanguins. Le cerveau commande au nerf érecteur de faire « monter la pression » quand il y a une stimulation (une image un peu sexy vient de lui passer sous le nez ou bien des caresses on ne peut plus explicites viennent taquiner ses récepteurs de plaisirs).

La pression sanguine

Le sang s’agglutine ensuite de plus en plus dans les corps caverneux. Ils se gonflent de sang et les artères péniennes s’ouvrent. C’est ce qui augmente le volume du pénis et favorise alors sa rigidité. Grâce à cette rigidité, vous allez pouvoir pénétrer madame pour votre plus grand plaisir (mutuel, cela va de soi 😉 !).

La pression augmente et comprime les veines de « drainages ». C’est-à-dire que le sang se trouve « piégé » dans les différents corps caverneux et spongieux. Quand la pression est trop forte, un processus ultra sophistiqué est lancé et, boom, vous éjaculez pour évacuer la pression.

Autrement dit, pas de pression, pas d’éjaculation. Mais, cela signifie également qu’une pression trop forte dès le départ entraîne l’éjaculation rapidement ou encore qu’un cerveau un peu trop préoccupé ne puisse pas transmettre le message pour activer la circulation sanguine au niveau du bas ventre.

Maintenant que vous avez suivi avec assiduité je l’espère ce petit cours de sciences nat », vous comprenez mieux en quoi le stress joue sur votre capacité à maintenir une érection.

Kit plaisir

Le culte de la compétition ne fait pas bon ménage avec une érection dure et durable. D’autant plus que, comme je vous le précisais plus haut, vos comparaisons avec la gent masculine sont généralement totalement erronées. Vous vous persuadez à tort que le temps d’un rapport « normal » est bien plus long que le vôtre alors que c’est souvent loin d’être le cas.

Cependant, que vous soyez dans la moyenne ou non, rien ne vous empêche de vouloir progresser et augmenter vos performances, pour vous comme pour votre partenaire d’ailleurs 😊.

Le sexe, c’est la santé !

Un homme en bonne santé c’est un homme qui bande bien ! Bon, OK je caricature un peu, mais, dans l’idée générale, c’est un peu ça.

On vient de le voir, votre cerveau et vos émotions sont fortement liés à votre capacité érectile. Mais, l’érection d’un homme suit également tout un processus mécanique. Et ce n’est pas à vous que je vais apprendre qu’une bonne mécanique, ça s’entretient !

L’érection est liée à la pression sanguine. Votre cœur doit donc être au top de sa forme. Les poumons (une bonne oxygénation du corps et donc du sang) sont également tout aussi importants.

Finalement, entretenir votre corps, c’est également prendre soin de votre pénis et de ses performances au lit.

Une bonne hygiène de vie est primordiale pour booster votre érection. Le sommeil, l’alimentation et l’activité physique sont les piliers de l’orgasme de votre femme 😉.

Les 3 ennemis d’une vie sexuelle active et épanouie

Vous aurez beau mettre les conseils qui vont suivre prochainement (oui, c’est promis, d’ici quelques minutes vous saurez tout ce qu’il y a savoir pour véritablement augmenter vos performances sexuelles), si vous êtes dans l’un des 3 cas que je vais vous présenter maintenant, vous ne pourrez pas progresser et maintenir une érection bien longtemps. Ce sont les 3 bêtes noires du sexe. Ils ont un fort impact sur votre état physique ou mental et donc entraînent invariablement des conséquences plus ou moins lourdes sur vos rapports sexuels.

Fin éjaculation précoce, nous avons la solution

Le surpoids

Le surpoids, c’est bien connu, entraîne tout un tas de problèmes de santé. Il est notamment responsable d’un certain nombre de maladies cardiovasculaires. Or, votre système sanguin est responsable de votre érection. S’il flanche, votre pénis aussi. Vous imaginez bien que s’il flanche au lieu d’être dur et droit… ça ne facilite pas la pénétration 😉 !

Le tabac et l’alcool

Évidemment, un petit verre de temps en temps, ça ne fait de mal à personne comme dirait mémé Huguette. Le problème c’est la régularité et l’intensité. L’alcool dégrade les neurones et donc la bonne circulation des messages nerveux et hormonaux ainsi que le système vasculaire.

Pour la cigarette, c’est la même chose. Les gros fumeurs mutilent leurs poumons, mais également leurs vaisseaux sanguins et notamment ceux qui irriguent votre pénis.

Autrement dit, l’un et l’autre ne font pas bon ménage avec une santé de fer dans la vie comme au lit !

Le stress, l’angoisse et la dépression

Nous l’avons vu un peu plus haut dans cet article au sujet de l’angoisse de performance, le stress impacte fortement l’érection masculine.

Plus largement, le stress, l’angoisse et la dépression entraînent des troubles érectiles importants. Le cerveau et en particulier les émotions jouent un rôle sur votre stimulation physique et vos réponses sexuelles. Si votre esprit est chamboulé, le corps l’est aussi. Le stress au travail, le manque de sommeil, les disputes de couples, l’environnement familial anxiogène ou encore la dépression encombrent votre esprit d’idées noires et vous ne parvenez plus « à prendre plaisir ».

C’est important de prendre soin de vous, aussi bien de votre corps que de votre esprit, pour profiter d’une nuit torride avec votre belle.

4 conseils pour améliorer votre endurance au lit et augmenter vos performances sexuelles

L’activité physique

Si l’érection de votre pénis est possible, c’est grâce à la pression artérielle et au bon fonctionnement de votre circulation sanguine.

Pour augmenter vos performances, il faut entretenir votre cœur et cela, ça passe forcément par l’exercice physique et la pratique d’un sport.

Les meilleurs exercices pour le cœur, ce sont ceux où l’on transpire. 30 min par jour d’activité cardiovasculaire suffisent pour maintenir en forme votre cœur et préserver une bonne circulation sanguine.

Augmenter ses performances sexuelles passent aussi par l’alimentation

Une alimentation saine et équilibrée favorise le bon fonctionnement des organes et permet de garder la ligne.

En effet, la prise de poids est l’une des principales causes pouvant entraîner des troubles érectiles. Mais, une bonne hygiène de vie et prendre soin de son alimentation permet également de fournir au corps les bons éléments pour être plus performant physiquement et donc… au lit !

Les fruits et légumes et la circulation sanguine

En règle générale, les fruits et les légumes sont bourrés de vitamines, de fibres et d’antioxydants. Ce sont donc des mets de choix pour votre organisme.

Malgré tout, certains d’entre eux sont plus efficaces que d’autres pour stimuler votre circulation sanguine et donc améliorer vos ébats sexuels avec Madame !

La banane par exemple a une forte teneur en potassium. C’est un très bon aliment pour réduire la pression artérielle. Le poivron et les épices sont eux aussi reconnus pour réduire l’hypertension. Enfin, l’ail et l’oignon se distinguent à travers leur bénéfice sur votre système cardiaque. Vous pouvez agrémenter vos plats avec ces aliments pour favoriser une bonne circulation sanguine.

Les Omega 3 et les vitamines B et B1

Les Omega 3 sont eux aussi des nutriments qui favorisent le bon fonctionnement du cœur. Ils doivent donc faire partie de votre alimentation.

L’oméga 3, ça se trouve où ? Eh bien, dans les poissons gras pardi ! Et non, poisson gras ne veut pas dire « gorgé de fritures et mauvais pour la santé », rassurez-vous. Les poissons gras sont le saumon et le thon par exemple. Mais, vous trouverez également des omégas 3 dans l’huile d’olive ou encore l’avocat.

La vitamine B quant à elle joue un rôle sur votre système nerveux. C’est un peu elle qui favorise le travail des neurotransmetteurs et maintien en forme le système nerveux. Pour que le message entre votre cerveau et votre pénis fonctionne… ben il faut de la vitamine B ! Les œufs sont sans aucun doute l’aliment qui apporte le plus de cette précieuse vitamine.

La vitamine B1 a sensiblement les mêmes propriétés. Elle favorise la circulation des messages nerveux. Sans, ils roulent en Twingo, avec, ils sont en Porsche GT3 RS ! Cette vitamine de compétition, on la retrouve principalement dans la viande de porc, mais également dans les cacahuètes ou encore les haricots rouges.

Un esprit détendu pour un pénis bien tendu !

Le stress, nous l’avons vu, ne fait pas bon ménage avec une bonne érection dure et durable. Vous devez donc au maximum éliminer le stress de votre quotidien.

Bien sûr, la vie, ce n’est pas le monde des Bisounours. Il y a inévitablement des moments où l’on doit faire face à des situations de stress. Le problème, c’est quand celui-ci commence à faire son nid dans votre esprit, s’y installe comme à la maison et ne vous laisse plus une minute tranquille.

Le travail, le rythme effréné du quotidien, la pression sociale, les soucis financiers, les problèmes administratifs sont autant de bonnes raisons de faire grimper en flèche votre taux de stress.

Il y a plusieurs manières de parvenir à réguler un état anxiogène et de favoriser la prise de recul. L’activité physique permet de décharger pas mal d’émotions négatives. Mais, si elle est efficace, la méditation est sans aucun doute la plus recommandée.

Cette pratique reconnue depuis la nuit des temps pour ses biens faits permet notamment de connecter le corps et l’esprit. Et ça, pour augmenter ses performances au lit, il n’y a pas mieux ! La méditation diminue l’anxiété, favorise le sommeil, le lâcher prise, la concentration, l’ancrage au moment présent, elle améliore la circulation sanguine, l’endurance et l’oxygénation du corps, bref, c’est un vrai cocktail bien-être !

Comparatif des gels et spray pour retarder l’éjaculation
Comparatif des gels et spray pour retarder l’éjaculation

Trompez votre esprit (et pas votre femme !) pour augmenter votre endurance durant vos ébats amoureux

Vous ne pouvez pas véritablement vous retenir d’éjaculer. L’éjaculation est un réflexe inconscient et donc incontrôlable qui fait suite à une pression trop importante. Pour relâcher la pression, on ouvre les vannes.

La seule manière de retarder votre éjaculation, c’est d’agir en amont, avant que cette pression soit trop forte et donc non maîtrisable.

Quand vous sentez que l’excitation commence à toucher du doigt la cime du plaisir, il faut savoir ralentir. Le sexe, ce n’est pas le « circuit des 24 h du Mans », cela doit plutôt ressembler à une jolie balade qui longe le bord de mer. Tantôt de belles lignes droites, rapides, tantôt des routes côtières, douces, sinueuses, extraordinairement belles et riches en émotions.

Pour savoir à quel moment vous devez ralentir, vous devez apprendre à connaître votre corps. Il faut donc pratiquer ! Le sexe avec votre partenaire est la meilleure manière d’apprendre à repérer les signes avant-coureur. La masturbation peut également vous aider à progresser.

Repérer le moment fatidique

Ensuite, durant vos ébats érotiques, apprenez à repérer le moment où un changement de cap est nécessaire pour jouer les prolongations. Pour occuper votre esprit et limiter les stimulations de votre pénis, la solution ce n’est pas de penser à votre belle-mère, mais de vous occuper du plaisir de la princesse qui partage votre lit.

Oui parce que les femmes, c’est un peu plus long à la détente, elles ont donc besoin d’être choyées. Leur plaisir est autant lié aux stimulations physiques que psychique. Elles ont une imagination débordante et les fantasmes ont raison de leurs plus beaux orgasmes.

Lorsque vous sentez que vous pouvez faillir très prochainement, devenez le prince de votre partenaire. Jouez avec ses sensations, son corps, ses émotions et amusez-vous à stimuler ses zones les plus réceptives. Quand le bon moment sera venu, vous pourrez à nouveau entrer sur le ring. L’explosion de votre plaisir arrivera en même temps que celui de votre chérie et ça… c’est indescriptible tellement la jouissance mutuelle est intense. Un orgasme qui transpire l’amour, Dieu que c’est bon 😉 !  Vous avez maintenant les cartes en mains pour augmenter vos performances sexuelles.

Vous aimerez également :

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de vote, soyez le premier !

Fin éjaculation précoce

1 réflexion au sujet de « 4 moyens d’augmenter vos performances sexuelles »

Laisser un commentaire