Tout savoir sur l’injaculation : la méthode de sexualité TAO

Qu’est-ce que l’injaculation ?

L’injaculation est une méthode orientale, vieille de plusieurs siècles, qui permet de retarder et de maitriser votre éjaculation. Vous permettant d’exercer un contrôle total sur celle-ci. Elle est aussi parfois connue sous le terme de « squeeze », qui signifie « presser ».

Fin éjaculation précoce

Cette technique vient du Tao sexuel et du Tantra. Elle vous invite à obtenir un orgasme masculin, mais sans éjaculer et sans période réfractaire : phase de descente qui suit l’orgasme et qui empêche toute nouvelle érection avant un certain laps de temps.

Elle permet ainsi à l’homme d’évoluer dans sa pratique sexuelle en passant d’un mode typique du « tout ou rien » vers un mode plus fluide et progressif. Les avantages d’une telle méthode sont nombreux pour vous comme pour votre partenaire.

Comment fonctionne l’injaculation ? Est-ce possible de vraiment bloquer l’expulsion de sperme ? Par quels moyens ? Découvrez tout de suite la méthode de sexualité TAO.

La pratique de l’injaculation

Les techniques qui retardent l’expulsion du sperme

Ces méthodes permettent de physiquement bloquer le jet de sperme, sans pour autant vous empêcher d’avoir un orgasme. Elles se pratiquent au moment où vous sentez ce dernier arriver. Celui-ci survenant souvent avec l’éjaculation. Il vous faudra apprendre à reconnaître les signes pré-orgasmiques comme l’accélération de vos rythmes cardiaque et respiratoire, la tension musculaire dans votre corps, etc.
Une fois la jouissance passée et l’excitation un peu retombée, vous êtes prêts pour continuer vos ébats.

L’injaculation par point de compression

Pour cela, il y a deux façons de procéder :

En pressant fortement votre gland entre le pouce et l’index. Mais cela vous oblige à sortir votre pénis de votre partenaire, au risque de quelque peu casser l’ambiance.

En appuyant fermement entre vos testicules et votre anus. L’avantage est que vous pouvez rester à l’intérieur de votre compagne pendant la manipulation. Cette méthode s’appelle aussi « point Jen-Mo ». Elle se pratique sans les mains, elle parait ainsi plus naturelle et moins invasive que la méthode précédente. Mais cela va vous demander d’avoir un périnée bien musclé.
Pour vous y aider, utilisez la technique du « stop pipi » qui consiste, lors de la miction, à stopper votre jet d’urine en vous retenant. Vous musclez ainsi votre périnée.
Puis pendant vos rapports sexuels, vous vous retenez de la même façon au moment de l’orgasme. Veillez à bien rester contracté jusqu’à la fin de votre jouissance.

L’exercice du cerf

L’éjaculation survient lorsque votre excitation atteint son paroxysme. Vous pouvez apprendre à gérer le flux de votre énergie et désensibiliser en même temps votre gland par cette méthode.
En insensibilisant cette partie extrêmement érogène de votre corps, vous arriverez à mieux contrôler la montée vers votre orgasme.

Pour cela, essayez une technique taoïste appelée « exercice du cerf ». Ces mouvements masturbatoires ont pour but d’optimiser la circulation de votre énergie corporelle.

L’aspect psychologique

On pourrait tout à fait se contenter de quelques techniques visant à bloquer l’expulsion du sperme. Toutefois, une approche plus holistique de l’injaculation s’avère bien plus efficace. Vous pouvez donc compléter ces méthodes par des techniques de relaxation.

La respiration taoïste

En contrôlant votre respiration pendant vos rapports sexuels, vous apprenez à vous réguler et à vous maîtriser en toute sérénité. La durée des ébats s’en trouve allongée. Les battements de votre cœur vont se coordonner avec vos mouvements. Cela vous permet de stabiliser et de faire baisser votre niveau d’excitation.

Le training autogène de Schultz

C’est une méthode de relaxation proche de l’autohypnose. Elle consiste à apprendre le lâcher-prise en relâchant le corps et l’esprit. D’après le psychiatre et neurologue Johannes Schultz : « elle permet une autodécontraction, une plongée à l’intérieur de nous-mêmes ».
Elle se révèle très efficace pour lutter contre le surmenage et l’anxiété qui peuvent venir vous empêcher de vous concentrer pendant vos rapports sexuels.

La sophrologie

Elle repose sur la visualisation mentale positive dans une situation précise : lors d’une épreuve sportive, d’un accouchement ou d’un rapport sexuel.

Hypnose Ericksonienne

Elle est indiquée pour aider à gérer nos angoisses refoulées dans notre inconscient. Tout est basé sur la suggestion : ces suggestions positives nous mettent en relation avec notre inconscient pour nous aider à trouver nous-mêmes la solution à notre problème. L’autohypnose permet de retarder l’éjaculation, elle est très utilisée pour traiter l’éjaculation précoce.

Les avantages de l’injaculation

Cette méthode offre de nombreux bénéfices pour vous comme pour votre partenaire.

Kit plaisir

Multiplier les orgasmes

Vous l’avez compris, l’éjaculation et l’orgasme sont deux choses différentes. On peut avoir un orgasme sans expulsion de sperme. Ainsi, votre jouissance ne vous empêche pas d’avoir un second (ou un troisième, ou un quatrième…) orgasme.

Allonger la durée de vos rapports intimes

Après votre orgasme « sec » (sans sperme), vous conservez une belle érection et un bon niveau d’excitation, puisqu’il n’y a pas de phase réfractaire.
Donc rien ne vous empêche de faire durer le plaisir, jusqu’à combler totalement votre partenaire.

Augmenter le plaisir final

L’orgasme final, après un ou deux orgasmes secs, sera d’autant plus fort. Le must étant d’arriver à éjaculer au moment même de l’orgasme de votre compagne.

Accroître votre confiance en vous

Savoir que vous êtes désormais capable de parfaitement maîtriser le moment de votre éjaculation vous donnera davantage confiance en vous.

Développer la confiance de votre partenaire

Voyant que vous être maître de la situation, votre compagne n’aura pas peur de se laisser aller et de jouir plus librement. Elle se sentira parfaitement à l’aise, facteur essentiel pour un lâcher-prise total.

L’injaculation : la méthode ultime ?

Cette technique pour apprendre à maîtriser son éjaculation ne va pas de soi. Elle va vous demander de vous entraîner souvent avec votre partenaire, de beaucoup pratiquer les différentes solutions de relaxation, etc. Il va falloir être patient et à l’écoute de votre corps. L’investissement personnel est assez conséquent.

Mais être dans la maîtrise totale ne signifie pas non plus oublier que faire l’amour n’est pas seulement synonyme de performance et d’acte technique. Se concentrer pour repérer la montée de l’éjaculation ne doit pas vous faire oublier l’essentiel : votre partenaire pourrait ne pas apprécier que vous soyez trop dans le contrôle et plus vraiment avec elle, disponible, dans l’instant présent et le lâcher-prise.

Attention également à ne pas vous retenir de jouir complètement. Votre compagne préférera une éjaculation finale qui l’aidera à savoir que vous avez vraiment joui. Elle se sentira plus désirable et rassurée.

Fin éjaculation précoce, nous avons la solution

Pour aller plus loin

En conclusion, une fois bien maîtrisée et pratiquée avec naturel, cette méthode peut considérablement améliorer votre vie sexuelle. Retarder l’expulsion de sperme, qui signe l’arrêt des rapports intimes, vous permet d’en prolonger la durée et d’en augmenter le plaisir, à la fois pour vous et votre partenaire.

Il convient, comme toute bonne chose, de ne pas en abuser. Elle peut être pratiquée de temps en temps, pour vous offrir un rapport sexuel un peu spécial. Mais ne dois pas remplacer ou empêcher toutes les autres pratiques qui apportent énormément de plaisir dans un couple : préliminaires, massages, caresses, baisers, etc.

Vous aimerez également :

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter

Note moyenne 4 / 5. Nombre de votes : 10

Pas encore de vote, soyez le premier !

Fin éjaculation précoce

2 réflexions au sujet de “Tout savoir sur l’injaculation : la méthode de sexualité TAO”

Laisser un commentaire