16 conseils pour retarder l’éjaculation précoce

Retarder l’éjaculation est un rêve de beaucoup d’hommes. L’éjaculation précoce est une gène très courante dans lequel les rapports sexuels durent généralement moins de deux minutes avant que l’homme n’atteigne l’orgasme. 

Fin éjaculation précoce

Venir trop vite est l’une des angoisses sexuelles les plus courantes des hommes. Mais heureusement, il existe un certain nombre de façons d’apprendre à durer plus longtemps et de s’assurer que votre partenaire sexuel est également satisfait.

Est-ce avant tout un problème dans la tête comme on peut l’entendre ici et là? Les raisons sont plus complexes.

Qu’est ce que l’éjaculation précoce ?

L’éjaculation précoce se produit lorsqu’une personne a un orgasme très rapide ou un orgasme sans contrôle. Les hommes ayant une éjaculation précoce peuvent également avoir très peu d’avertissement avant leur orgasme. Ils ne peuvent donc pas être en mesure de le retarder.

L’éjaculation précoce peut toucher jusqu’à 30% des hommes et est divisée en 2 types différents à vie (primaire) ou acquis (secondaire) :

  • On parle de problème d’éjaculation précoce primaire ou à vie dans la mesure le problème existe depuis le premier rapport sexuel de la personne. 
  • Le problème d’éjaculation précoce est qualifié de secondaire lorsqu’il fait éruption plus tard dans la vie de la personne.

Les directives internationales sur l’éjaculation précoce la définissent comme l’homme qui éjacule dans la minute qui vient après la pénétration. Mais en général, le temps moyen d’éjaculation est d’environ 5 minutes.

Une problématique complexe

Si tant de personnes en souffrent, c’est en partie parce que l’éjaculation précoce peut être complexe. Elle implique des aspects à la fois mentaux et physiques.

Certains traitements médicaux peuvent aider à traiter l’éjaculation précoce, mais il n’existe pas de remède permanent. Cependant, les hommes peuvent apprendre à contrôler leur éjaculation et trouver plus de satisfaction sexuelle en utilisant un certain nombre de remèdes, y compris des suppléments et de l’exercice.

L’éjaculation précoce est souvent source d’incompréhension, de complexes, voir de souffrance. En effet, les hommes, soumis à la pression sexuelle de la “performance” et de la “virilité”, osent rarement parler de ce problème, préférant généralement se murer dans le silence. Le mythe du “bon coup” leur mène la vie dure.

L’omniprésence de la pornographie renforce l’idée qu’il existe de “vrais” hommes, avec des sexes immenses, des érections infinies et des éjaculations abondantes. Les personnages de la pornographie incarnent les stéréotypes des bons coups dans l’imaginaire érotique contemporain. Heureusement, ils sont loin de refléter la réalité et la “norme”.

Voici pour vous quelques conseils efficaces à appliquer sans plus tarder :

#1 Trouvez la position qui favorise le retard

Il existe de nombreuses positions sexuelles, comme la cuillère, qui peuvent aider les hommes à durer plus longtemps. Essayez de vous allonger côte à côte avec la femme en face et laissez l’homme entrer par derrière. Basculez doucement ensemble jusqu’à ce que vous atteigniez tous les deux le point culminant. « C’est une position intime et cela aide à durer plus longtemps car la pénétration est assez peu profonde, ce qui assure qu’il n’est pas sur-stimulé », explique Knight.

#2 Techniques

Il existe certaines techniques et méthodes qu’un homme peut essayer pendant les rapports sexuels et qui peuvent aider à prévenir l’éjaculation précoce. Il s’agit notamment des suivantes :

La méthode « stop and go »

Au cours de cette méthode, l’homme ou son partenaire doit stimuler le pénis jusqu’à ce que l’orgasme soit imminent. Il doit alors arrêter toute stimulation et laisser la sensation de l’orgasme à venir s’estomper complètement.

Kit plaisir

Une fois le plaisir retombé, l’homme ou sa partenaire doit stimuler à nouveau le pénis et s’arrêter juste avant l’orgasme. Continuez le cycle une troisième fois, et permettez l’éjaculation la quatrième fois.

Cette pratique peut aider un homme à identifier les sensations qui se produisent juste avant l’orgasme. En les explorant de cette manière, il peut être plus facile d’identifier ou de contrôler l’éjaculation.

C’est la technique la plus répandue. Elle consiste donc à cesser tout mouvement de va-et-vient au moment où l’excitation arrive à son maximum, que ce soit par masturbation, par fellation ou par pénétration. Son but est de retarder le point de non-retour : la “phase d’émission” du sperme. Si cette phase s’enclenche, le “réflexe éjaculatoire” devient inéluctable. Il faut marquer une pause, de 30 à 60 secondes, puis, lorsque la sensation d’éjaculation s’éloigne, vous pouvez reprendre les va-et-vient. L’inconvénient de cette pratique est qu’elle n’est pas toujours facile à mettre en place et qu’elle nécessite une certaine complicité entre les deux personnes. D’autre part, elle fait souvent redescendre le plaisir et l’excitation de la ou du partenaire.

La technique du squeeze

La technique du squeeze aide à contrôler physiquement un orgasme. Elle peut également aider un homme à identifier la sensation de l’orgasme et à apprendre à la contrôler.

Le “squeez”, aussi appelé “la pression”, est une astuce à utiliser si le “stop and go” se révèle insuffisant. Cette technique, beaucoup plus drastique, consiste à presser pendant 30 secondes la zone entre l’aine et le pénis avec votre main, juste avant l’éjaculation.

Le fait de suivre ces étapes peut aider un homme à identifier les sensations qui l’amèneront à l’orgasme. La compréhension de ces sensations peut permettre de mieux contrôler l’éjaculation.

#3 Maîtrisez votre anxiété

De nombreux hommes s’inquiètent de leur capacité au lit, ce qui peut entraîner une anxiété de performance. « Pensez à ce qui cause votre anxiété », explique Woodbridge. Il est primordial de déterminer la source de votre peur. Cela vaut également la peine de partager cette anxiété avec votre partenaire avant l’acte. Parler des choses qui vous tracassent peut diffuser votre anxiété et augmenter l’intimité entre vous.

Des relations tendues avec votre partenaire, dans votre vie familiale ou professionnelle, représentent un grand risque de faire chuter votre taux de Sérotonine, neurotransmetteur indispensable pour le bon fonctionnement de l’érection et de l’éjaculation. Il est possible que cette baisse provoque des troubles sexuels, augmentant votre insatisfaction.

Fin éjaculation précoce, nous avons la solution

La frustration engendrée baisse encore davantage votre taux de Sérotonine. La dépression et l’anxiété agissent au niveau sexuel comme un cercle vicieux dont il n’est pas toujours facile de sortir. Il est important d’y remédier auprès d’un psychologue ou en ouvrant le dialogue avec votre partenaire.

#4 Contrôlez votre orgasme

Le « Peaking », l’activité clé du sexe tantrique, est un excellent moyen d’améliorer les performances sexuelles masculines et féminines. « Les hommes peuvent mieux contrôler l’excitation en identifiant leur point de non-retour personnel et en apprenant à rester juste en dessous pendant les rapports sexuels », explique Knight. « Ils se reconstituent ensuite au point culminant et s’abstiennent de nouveau » », ajoute-t-elle. « Faire cela régulièrement permet aux hommes de mieux contrôler leur orgasme et de durer plus longtemps. C’est aussi amusant d’y arriver, ce qui rend l’orgasme final encore plus explosif.

Vous pouvez tous les deux vous entraîner ensemble à « atteindre un pic » – chacun atteignant presque le point de non-retour ensemble avant de se reposer. Le scénario de rêve est que vous atteignez tous les deux ensemble dans un orgasme simultané ! Si cela ne se produit pas du jour au lendemain, ne vous inquiétez pas. La pratique est la moitié du plaisir, alors profitez-en pour expérimenter ensemble.

#5 Essayez les sprays de retard de l’orgasme

Les crèmes et sprays désensibilisants soulagent de façon temporaire le problème l’éjaculation précoce. Ils engendrent un engourdissement local momentané, qui va retarder l’éjaculation et permettra une rencontre sexuelle un peu plus longue. « Celles-ci sont désormais assez efficaces et peu coûteuses », explique Knight. Lovehoney fait un excellent lubrifiant retardateur, qui aide à désensibiliser le pénis et l’aide à durer plus longtemps.

En général, un homme doit appliquer ces crèmes sur le gland du pénis environ 20 minutes avant le rapport sexuel, puis laver le pénis environ 5 minutes avant le rapport.

#6 Portez un préservatif pour retarder l’éjaculation

Favorisez des préservatifs épais, afin de diminuer la stimulation du sexe pendant la pénétration. Certains modèles, plus étroits au niveau du gland, vous aideront à retarder l’éjaculation.

Des préservatifs et des gels conçus contre l’éjaculation précoce, contenant un produit anesthésique, sont également disponibles à la vente. N’hésitez pas à les tester. Cependant, ces produits peuvent parfois irriter les muqueuses vaginales de la femme. Il est donc conseillé de les utiliser avec modération.

#7 Se masturber une ou deux heures avant le rapport sexuel

La masturbation peut fonctionner pour et contre vous avec l’éjaculation précoce, alors expérimentez et voyez ce qui vous convient le mieux. En effet si vous le faite quelques heures avant la partie sexe, vous mettrez plus long que d’habitude mais en revanche, il y ‘a le risque que votre second orgasme soit moins intense.

#8 Exercice du plancher pelvien

Divers exercices du plancher pelvien peuvent aider à entraîner les muscles impliqués dans l’éjaculation. En prenant conscience de ces muscles et en les renforçant, il peut être possible d’augmenter le contrôle de l’orgasme.

Une étude a révélé qu’un programme de 12 semaines d’exercices du plancher pelvien aidait les hommes ayant une éjaculation précoce à contrôler leurs réflexes éjaculatoires et à augmenter le temps nécessaire pour atteindre l’orgasme.

Les muscles du plancher pelvien sont les mêmes muscles qui interviennent dans l’arrêt du flux d’urine. Pour les retrouver, un homme doit uriner puis couper le flux d’urine en cours de route.

Pour effectuer les exercices du plancher pelvien, il faut s’allonger ou s’asseoir dans une position confortable sans exercer de pression sur le périnée, qui est la zone située entre l’anus et les organes génitaux.

Serrez les muscles qui interviennent dans l’interruption du flux d’urine, en les maintenant aussi tendus que possible pendant 5 secondes. Les muscles doivent donner l’impression de se soulever. Il peut également y avoir une sensation de pression à l’intérieur du corps, près des muscles.

Relâchez les muscles et reposez-vous pendant 5 secondes. Répétez ce processus 10 fois pour une séance. Faites deux ou trois séances par jour. N’hésitez pas à consulter un médecin.

#9 Ne pas se précipiter dans le sexe avec un nouveau partenaire

Beaucoup de jeunes hommes s’inquiètent de sortir avec une nouvelle personne et ne veulent pas avoir l’embarras d’éjaculer trop vite. Si vous êtes vraiment inquiet et que vous ne vous sentez pas capable de faire confiance à cette personne pour qu’elle comprenne, demandez-vous si vous voulez avoir des relations sexuelles avec elle en premier lieu. Si vous n’êtes pas assez à l’aise pour avoir cette discussion, vous n’êtes peut-être pas assez à l’aise pour être intime avec elle.

#10 Pratiquez des préliminaires axés sur la femme

Le sexe ne doit pas toujours être synonyme de pénétration, alors concentrez-vous aussi sur des préliminaires plus adaptés aux femmes et passez un peu plus de temps à lui faire plaisir. De nombreuses femmes le souhaitent vraiment. Il est conseillé de vous concentrer sur d’autres manières d’être intimes avec votre partenaire, il n’y a pas de règle qui stipule qu’il doit avoir pénétrations lors des relations sexuelles.

Nous avons souvent une idée très linéaire et hétéronormée de la sexualité où un rapport sexuel est forcément synonyme de pénétration et se finit par l’éjaculation masculine. Heureusement, cette idée tend peu à peu à disparaître grâce à la démocratisation du plaisir féminin. L’importance des préliminaires et le rôle clé du clitoris ne sont plus un secret pour personne.

Si vous jouissez avant votre partenaire, ce n’est pas la fin du monde et cela ne fait pas de vous un mauvais coup : utilisez votre imagination, vos doigts, votre langue, partez à la découverte de son corps ! Soyez généreux ! Faites de vos problèmes d’éjaculation précoce un force ! Dans le cadre d’un rapport hétérosexuel, c’est un bon prétexte pour aller explorer le plaisir féminin avec votre moitié. Par ailleurs, vous concentrer sur votre partenaire en favorisant des préliminaires approfondis, vous aidera à maîtriser votre excitation et donc à retarder votre éjaculation. C’est également l’occasion de prendre confiance en vous et en vos capacités à donner du plaisir.

#11 Faites l’expérience des jouets sexuels

Les sextoys se sont démocratisés et il en existe maintenant pour tous les goûts, alors n’ayez pas peur d’expérimenter et de vous amuser. L’un des plus populaires pour les hommes et l’anneau pour pénis. L’homme le porte autour de son pénis pendant les rapports sexuels ce qui lui permet de tenir plus longtemps en limitant le flux sanguin à la base du pénis et en lui donnant aussi une stimulation supplémentaire à travers l’anneau qui frotte contre le clitoris. Si vous souhaitez pimenter encore plus les choses, les anneaux d’amour vibrants sont très populaires et offrent une stimulation supplémentaire.

#12 Les traitement médicamenteux

Si les méthodes comportementales et les accessoires ne suffisent pas à retarder l’éjaculation, vous pouvez, après en avoir discuté avec votre médecin, vous orienter vers des traitements médicamenteux.

La dapoxetine, fonctionne comme un antidépresseur, augmentant le taux de sérotonine et assurant des résultats satisfaisants sur votre sexualité. Il s’agit cependant d’un traitement lourd, à prendre avec précaution.

C’est sans doute le plus efficace pour de nombreux hommes mais non dénué d’effets secondaires, parfois lourds.

Ce sont des médicaments entrants dans la classe des antidépresseurs (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine ou ISRS) mais maintenant offerts aux hommes souffrant d’éjaculation précoce.

L’éjaculation précoce étant due à une baisse de la transmission de la sérotonine, cette classe de médicaments en augmentant la quantité de sérotonine transmise retardera l’éjaculation.

Il faut savoir que depuis quelque temps une molécule a été officiellement mise sur le marché pour ne traiter que l’éjaculation précoce (en n’étant pas une utilisation détournée des antidépresseurs) sous la marque commerciale Priligy.

C’est en général extrêmement efficace et c’est un outil thérapeutique redoutable pour vaincre l’éjaculation précoce.

Alors, est-ce la cure « miracle » ?

La réponse est négative, et il faut prendre de nombreuses précautions à les utiliser car ceux ne sont pas des médicaments anodins.

Les ISRS vont soigner l’éjaculation précoce, pour beaucoup d’hommes, mais avec pour effets secondaires des maux de tête, des troubles digestifs…(et parfois si le traitement se prolonge, des troubles de l’érection).

Consulter votre médecin avant toute prise de ce type de médicament.

#13 La diversion mentale

Essayer une diversion mentale pourrait être une solution alternative intéressante pour vous empêcher d’éjaculer trop tôt, vous pouvez prendre des pauses mentales pendant l’activité et penser à des choses non excitantes qui peuvent calmer votre impulsion sexuelle. Détourner votre esprit de l’activité sexuelle peut aider à ralentir l’envie de jouir. Le concept implique de penser à quelque chose de complètement différent de votre partenaire ou de l’acte lui-même pendant les relations sexuelles. Certains hommes disent qu’ils choisissent de penser entre autres aux jeux, à leur travail ou à leurs problèmes de voiture.

#14 Revoir votre régime alimentaire

Le sport est le meilleur moyen d’augmenter naturellement la Sérotonine, de diminuer le stress et l’anxiété. Par ailleurs, il favorise la libido, améliore l’érection et aide à contrôler l’éjaculation.

Évitez les drogues et l’alcool le plus possible : ils ont des répercussions catastrophiques sur la qualité des rapports sexuels.

Une alimentation riche en fruits et en légumes favorise la fluidité du sang, nécessaire pour une érection durable.

Il est sage de vérifier votre alimentation si vous souffrez d’éjaculation précoce. Certains aliments augmentent l’endurance, améliorent la puissance cérébrale, la force et rénovent le flux sanguin pour aider les hommes à mieux contrôler l’orgasme. Des aliments chargés en magnésium, fer, zinc, et calcium peuvent favoriser l’augmentation du temps d’éjaculation. Voici quelques aliments vivement recommandés.

  • Ail. Les carottes.
  • Ashwagandha.
  • Haricots rouges.
  • Huîtres.
  • Oignons verts.
  • Épinard.
  • Amandes.
  • Graines de citrouille.

Les minéraux

Certains minéraux peuvent contribuer à réduire l’éjaculation précoce

Zinc

Il peut y avoir un lien entre les suppléments alimentaires tels que le zinc et le dysfonctionnement sexuel. Le zinc semble jouer un rôle dans la fertilité masculine.

Comme le note un article de l’International Journal of Molecular Sciences, certaines études ont fait état de quantités réduites de zinc dans le liquide séminal des hommes infertiles.

Un supplément en zinc réduit les dysfonctionnements sexuels et augmente le taux de testostérone sérique dans l’organisme. Cela peut améliorer la libido en général et contribuer à améliorer le dysfonctionnement sexuel, qui peut inclure l’éjaculation précoce.

La prise de suppléments de zinc peut donc favoriser la santé sexuelle globale de nombreuses façons, bien qu’aucune recherche directe n’ait établi de lien entre le zinc et l’arrêt ou l’amélioration de l’éjaculation précoce.

Magnésium

Le magnésium est un autre minéral important pour la production de sperme sain et la santé reproductive.

Une revue de l’Asian Journal of Andrology note que de faibles niveaux de magnésium sont un facteur contribuant à l’éjaculation précoce, car ils peuvent augmenter certaines contractions musculaires courantes lors des orgasmes.

C’est pourquoi une alimentation riche en magnésium peut aider à réduire l’éjaculation précoce.

Autres minéraux

Comme le note une étude de la revue Reviews on Environmental Health, un certain nombre d’autres minéraux jouent également un rôle important dans la fonction des spermatozoïdes et la fertilité masculine en général.

Les personnes souffrant de problèmes sexuels tels que des troubles de l’érection ou une éjaculation précoce peuvent chercher à prendre un certain nombre d’autres minéraux pour améliorer leur santé reproductive en général. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • calcium
  • cuivre
  • manganèse
  • sélénium

#15 L’hypnose

L’hypnose est un très bon outil pour soigner l’éjaculation précoce. Il s’agit de « reprogrammer » l’inconscient par le biais d’un état altéré de conscience : la transe hypnotique.

Il s’agira de remplacer un schéma inconscient (« je ne contrôle pas mon éjaculation ») par un autre (« je fais l’amour longtemps»).

Avec l’hypnose, et à travers la « transe », le patient vivra une expérience sexuelle ou il fera l’amour longtemps, très longtemps. Et c’est progressivement, à la suite de quelques séances, que le problème disparaîtra.

#16 Pratiquez !

Ceux qui s’inquiètent du contrôle sexuel et de l’éjaculation précoce n’ont peut-être tout simplement pas eu beaucoup d’expérience de pratique sexuelle. Les adolescents ont tendance à apprendre leurs réponses sexuelles et leurs sensations physiques à partir de leurs premières pratiques de masturbation.

Certaines personnes n’ont peut-être pas autant d’expérience de la masturbation ou des actes sexuels, ce qui peut être dû à des croyances religieuses ou culturelles, ou à un sentiment de honte personnelle.

L’exploration ouverte du plaisir par la masturbation aide une personne à identifier les sensations que son corps éprouve avant l’orgasme. Une pratique régulière peut également aider une personne à apprendre les signes d’un orgasme imminent et à trouver des moyens d’arrêter la stimulation avant l’orgasme.

Il est bien connu que les premières fois sont rarement les plus exceptionnelles et c’est tout à fait normal. Très souvent, l’éjaculation précoce intervient au début de la vie sexuelle d’un jeune homme. Elle est simplement due à son manque d’expérience. En effet, la capacité à contrôler son érection s’acquiert au fil des années, en même temps que la découverte du plaisir. La masturbation est vivement conseillée pour apprendre à connaître son corps et à le maîtriser. Au début de leur vie sexuelle, les hommes sont par ailleurs plus sujets au stress : la pression de la “performance” est une cause importante d’éjaculation précoce. L’expérience leur permet généralement d’apprivoiser leur confiance en eux.

Être actif sexuellement aide à retarder l’éjaculation. Cela vous permettra de prendre confiance en vous et en votre capacité à donner du plaisir à votre partenaire. Vous apprendrez aussi à connaître votre propre corps en repérant les différentes étapes de votre excitation et en maîtrisant la phase d’éjaculation.

Discutez-en

Le mieux, si vous êtes marié ou en couple, est d’entamer un dialogue avec votre compagne ou compagnon. Il n’est pas bon de laisser les tabous s’immiscer entre vous. C’est aussi l’occasion de dédramatiser, de faire confiance à l’autre et de le laisser vous rassurer. La communication ouverte et bienveillante aura des effets bénéfiques sur votre stress et sur votre confiance en vous. Ensemble, vous pourrez trouver des solutions adéquates pour surmonter ce dysfonctionnement.

Rien n’est irrémédiable

Un homme ne devrait pas se sentir gêné ni avoir honte de souffrir d’éjaculation précoce. Il existe plusieurs méthodes qui peuvent être expérimentées pour aider à résoudre ce problème, y compris la technique de Peaking, les préservatifs, l’utilisation des sextoys, l’alimentation, les sprays et crèmes, la masturbation, la diversion mentale… Ces techniques d’auto-assistance vous aideront à améliorer vos performances sexuelles.

L’éjaculation précoce est souvent très handicapante pour un homme. Elle fait naître des complexes et pousse même, parfois, à la dépression. Elle peut être primaire ou apparaître au cours de la vie, suite à un changement de partenaire, à des problèmes personnels ou à une maladie. Heureusement, elle est rarement irrémédiable et ne représente absolument pas une fatalité, contrairement à ce qu’un grand nombre de gens pourrait penser.

Des exercices, des accessoires et des médicaments existent pour apprendre à la maîtriser. Le compagnon ou la compagne joue également un rôle crucial dans l’accompagnement psychologique de ce trouble. Il ou elle doit être bienveillant, communicatif et compréhensif, afin de ne pas faire empirer la situation. Le sexe n’est pas une performance, le “bon coup” est un mythe dépassé depuis longtemps.

L’important est de vous accepter, d’être à l’écoute de votre corps et du plaisir de votre partenaire. En suivant ces conseils, même si votre trouble persiste, vous devriez avoir une vie sexuelle épanouie. Osez les préliminaires ! Ils se révèlent souvent plus efficaces qu’une simple pénétration pour satisfaire sexuellement une femme. Par ailleurs, votre partenaire sera probablement ravie que vous ne vous avouiez pas vaincu après une éjaculation un peu précipitée. Faites-vous confiance, soyez inventif, créatif, et développez votre sensualité sous la couette !

Vous aimerez également :

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter

Note moyenne 4.2 / 5. Nombre de votes : 6

Pas encore de vote, soyez le premier !

Fin éjaculation précoce

4 réflexions au sujet de “16 conseils pour retarder l’éjaculation précoce”

Laisser un commentaire