La masturbation peut-elle provoquer une dysfonction érectile ?

Avez-vous entendu dire que la masturbation peut provoquer une dysfonction érectile ? Est-ce un mythe ou une réalité ? Heureusement, il n’y a aucune preuve que la masturbation soit liée à la dysfonction érectile.

Fin éjaculation précoce

Le fait que vous perdiez votre puissance en vous masturbant fréquemment n’est donc pas vrai.

La masturbation a effectivement des effets positifs. Le plus souvent c’est le mieux, mais pas de façon illimitée. Cela conduit à la solitude, avertissent les médecins pour hommes. Et ce serait dommage, car les psychologues sont convaincus que se préoccuper de soi peut améliorer le sexe avec son partenaire. Car comment, si ce n’est par la masturbation, découvrir ses propres préférences sans stress et les exprimer ensuite à son partenaire ? Donc, les inquiétudes selon lesquelles la masturbation est nocive semble infondée.

Quelles sont les causes de la dysfonction érectile ?

Bien que la masturbation n’augmente pas le risque de dysfonction érectile, il existe de nombreuses autres causes :

  • L’âge : la dysfonction érectile apparaît plus souvent chez les hommes âgés de plus de 40 ans et c’est encore plus fréquent chez les plus de 70 ans
  • Le diabète
  • L’obésité
  • Le cardiopathie
  • Les problèmes liés aux voies urinaires tels que la vessie, la prostate ou l’urètre
  • La consommation d’alcool et de cigarettes…

Pourquoi les jeunes hommes peuvent-ils souffrir de dysfonction érectile ?

Chez les jeunes hommes, ce sont principalement des déclencheurs psychologiques ou émotionnels. Ceux-ci peuvent également survenir chez les hommes plus âgés, mais sont plus fréquents chez les hommes plus jeunes. Cela comprend :

  • Le stress (du travail ou de la relation)
  • L’anxiété
  • La dépression ou état de stress post-traumatique
  • Les troubles bipolaires
  • L’obésité
  • La difficulté à dormir ou le manque de sommeil
  • Une infection urinaire…

Fondamentalement, nous pouvons dire qu’un mode de vie sain prévient la dysfonction érectile. Cela comprend une bonne alimentation équilibrée, un sommeil suffisant, l’évitement des stimulants tels que la nicotine et une activité physique régulière.

Comment la masturbation peut-elle prévenir la dysfonction érectile ?

Vous êtes probablement tombé sur cet article parce que vous vous demandiez si la masturbation pouvait provoquer une dysfonction érectile. Cependant, c’est le contraire.

Cela signifie que les hommes sexuellement actifs ont plus de chances et de facilités à maintenir leur puissance. Il ne s’agit pas seulement de rapports sexuels, les caresses ou la masturbation ont également un effet positif sur l’apport d’oxygène et la fonction érectile du pénis.

La masturbation aide-t-elle contre l’éjaculation précoce ?

Certains urologues peuvent utiliser et recommander la masturbation lorsqu’il s’agit de traiter l’éjaculation précoce. Comment tenir plus longtemps ? Pendant quelques semaines, les personnes concernées doivent se stimuler tous les deux à trois jours jusqu’à avant l’orgasme, de préférence avec leur partenaire. Ensuite, faites une pause de quelques minutes et répétez le tout. Un orgasme n’est autorisé qu’après plusieurs phases d’échauffement. Ce traitement a un taux de réussite élevé, il agit comme une sorte de pilule anti-sommeil.

Vous pouvez également entraîner plusieurs orgasmes en utilisant la même technique. Parce que l’homme a retardé l’éjaculation encore et encore, les orgasmes n’ont d’abord lieu que dans la tête. Cela peut être un jeu qui dure des heures. C’est ainsi que vous retardez l’éjaculation en utilisant la masturbation qui est totalement naturelle.

Comment la masturbation affecte-t-elle le désir sexuel ?

Cela peut paraître paradoxal, mais c’est pourtant vrai : la masturbation augmente encore plus le désir sexuel. La recherche scientifique confirme clairement qu’après la masturbation, le niveau de testostérone dans le corps augmente considérablement. Et la production accrue de l’hormone mâle à son tour vous fait ressentir beaucoup plus de désir sexuel.

La masturbation peut également aider avec les diagnostics médicaux concernant la dysfonction érectile. Toute personne qui souffre souvent de problèmes de puissance lors de rapports sexuels avec des femmes, mais qui n’a pas de difficultés seules, peut, par exemple, exclure des facteurs physiologiques tels que des maladies vasculaires comme cause. Ainsi, cela facilite le processus pour trouver les causes de ce problème.

La masturbation affecte-t-elle la qualité du sperme ?

Si vous voulez du sperme “frais”, vous devez d’abord vous débarrasser de l’ancien. Cela passe par la masturbation. En effet, le sperme se détériore généralement après trois ou quatre jours. Avec la masturbation, vous vous débarrassez des vieux spermatozoïdes et de nouveaux matériaux plus fertiles peuvent entrer.

De plus, pour une qualité optimale, il faut le faire régulièrement. Parce que les dommages résiduels des spermatozoïdes en train de mourir sont ajoutés aux spermatozoïdes plus frais. Après huit à dix jours au plus tard, le sperme est définitivement éliminé.

Kit plaisir

Les bienfaits de la masturbation sur la santé en général

La masturbation peut être bénéfique pour votre santé générale. Effectivement, une bonne sexualité et une masturbation régulière peuvent avoir un effet important non seulement sur le maintien de la fonction érectile, mais aussi sur la santé en général. De cette façon, les processus de vieillissement sont ralentis et parfois même arrêtés. De nombreuses études ont montré qu’une vie sexuelle épanouie garde les gens en meilleure santé.

Comment la masturbation affecte-t-elle votre vie sexuelle ?

La prise de conscience que la masturbation est saine à dû combattre les préjugés pendant longtemps. Heureusement, aujourd’hui, les gens ont une vision différente du sujet de la masturbation : les hommes qui aiment le sexe en solo font non seulement du bien à leur santé, mais améliorent également le sexe avec leurs partenaires. Donc, la masturbation dans une relation ne devrait pas être tabou.

Mais il y a d’autres bonnes raisons pour lesquelles vous devriez donner un coup de main plus souvent :

  • La masturbation peut améliorer votre sexualité : vous ne pouvez dire à votre partenaire ce que vous voulez et ce que vous aimez que si vous connaissiez vraiment votre corps. Et un moyen efficace d’apprendre à connaître votre corps est la masturbation. Vous pouvez également découvrir de (nouveaux) fantasmes en vous masturbant et ceux-ci sont également stimulants pour le sexe à deux. Et comme les femmes se satisfont aussi, bien sûr, vous avez la possibilité de connaître votre partenaire à partir de zéro et d’approfondir vos connaissances sur le corps féminin.
  • Avec la masturbation, vous pouvez apprendre à retarder votre orgasme : avec la technique start-stop, vous stimulez votre pénis au point où vous pouvez à peine empêcher l’éjaculation. Vous répétez ce dernier 3 à 4 fois (la dernière fois avec l’orgasme). Avec cet exercice, vous apprendrez à contrôler votre orgasme même pendant les rapports sexuels.

Pouvez-vous obtenir plus de muscles en vous masturbant ?

La poussée hormonale lors de la masturbation favorise automatiquement l’accumulation de masse musculaire supplémentaire. La testostérone donne à un homme plus d’assurance et de confiance dans le travail et les relations stressantes. Pour de nombreux hommes, les traitements de substitution hormonale coûteux et longs deviennent inutiles s’ils s’adonnent plutôt à la masturbation. Le sexe régulier avec votre partenaire a un effet tout aussi bénéfique sur l’équilibre hormonal, mais il n’est pas toujours disponible partout. Votre propre pénis, par contre, est à votre disposition gratuitement 24 heures sur 24.

La masturbation est également l’entraînement parfait pour les avant-bras – un groupe musculaire qui est généralement négligé dans les entraînements normaux. Bien entendu, il est également avantageux de ne pas se masturber à chaque fois avec la même main, afin qu’il n’y ait pas de déséquilibre. Les biceps, les triceps et les muscles des épaules du bras qui travaillent sont également fortement sollicités lors des relations sexuelles en solo. La mesure dans laquelle vous utilisez les autres muscles du corps dépend de la position.

Est-ce que vous dormez mieux après la masturbation ?

La masturbation ne fonctionne pas seulement comme un somnifère, c’est aussi mieux que n’importe quel somnifère. Elle aide le cerveau à se déconnecter du stress quotidien. Vous vous sentez détendu et dormez souvent mieux par la suite. C’est un moyen de se défouler en vous faisant plaisir.

La masturbation vous permet également de soulager la tension sexuelle que vous avez pu accumuler et qui vous empêcherait de vous concentrer ou de dormir. 

La masturbation rend-elle la prostate plus saine ?

La prostate bénéficie également d’une masturbation régulière : Il y a des indications que les symptômes de l’inflammation chronique et non bactérienne de la prostate s’améliorent grâce à une autosatisfaction régulière. Dans ce cas, régulier signifie au moins deux fois par semaine. Avec les éjaculations multiples, la prostate est mieux approvisionnée en sang et la sécrétion continue d’être stimulée. Les infections ne peuvent alors pas s’installer si facilement.

Fin éjaculation précoce, nous avons la solution

Est-ce mauvais de se masturber trop souvent ?

Au contraire : il ne peut y avoir de meilleure relaxation. Si vous avez le temps de vous occuper de vous-même une fois par jour, le cocktail d’hormones du bien-être et de la santé sera optimal. Le système cardiovasculaire est protégé, le sommeil est meilleur, l’humeur monte et même la douleur peut être réduite. Cela ne doit tout de même pas devenir une obsession et vous couper de toute autres activités sexuelles avec votre partenaire.

En conclusion, la masturbation ne provoque pas de dysfonction érectile, bien au contraire !

En résumé, la masturbation ne peut pas provoquer de dysfonction érectile. Le déclencheur est généralement l’âge, le diabète, l’obésité ou d’autres maladies. Si vous souffrez de dysfonction érectile, vous devriez consulter un spécialiste.

Heureusement, l’époque où l’on disait aux adolescents que la masturbation les rendait aveugles, stupides ou laissait pousser des poils sur leurs mains est révolue depuis longtemps. Mais c’est encore mieux : nous vous disons que la masturbation est saine et normale. Parce que le sexe en solo n’entraîne pas seulement la prostate et la puissance : la masturbation est également bonne pour les muscles, les hormones et le cerveau.

Vous aimerez également :

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour noter

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 4

Pas encore de vote, soyez le premier !

Fin éjaculation précoce

1 réflexion au sujet de « La masturbation peut-elle provoquer une dysfonction érectile ? »

Laisser un commentaire